Retraite et Handicap : une avancée significative…..mais pour un nombre limité de personnes

Selon les textes actuellement en vigueur, un départ anticipé à la retraite pour une personne handicapée à l’âge de 55 ans est possible mais soumis à certaines conditions :

  • Valider le nombre de trimestres requis en fonction de l’année de naissance : pour les personnes nées à partir de 1961, il faut compter 128 trimestres ;
  • Justifier d’une incapacité permanente de 50 % au moins ;
  • Etre reconnu travailleur handicapé au plus tard le 31 décembre 2015.

Ainsi, il faut avoir réalisé la majeure partie de sa carrière en étant reconnu personne handicapée pour bénéficier de cette mesure et fournir les justificatifs administratifs de cette incapacité durant la période exigée ou avoir la reconnaissance du statut de travailleur handicapé (RQTH)

On constate cependant la difficulté pour certaines personnes à justifier cette incapacité permanente ou à avoir renouveler leur statut RQTH.

Afin de répondre à ce manque, un nouveau décret devrait rentrer en vigueur prochainement depuis sa parution au Journal Officiel du 10 Mai. Une commission créée spécialement pour étudier l’ensemble des cas examinera le dossier desdites personnes mais avec une condition restrictive conséquente : justifier d’un taux d’incapacité d’au moins 80 % au moment du départ en retraite.

Certes, une avancée mais qui, par cette condition restrictive, risque de ne concerner que peu de personnes.

Vous avez des questions à nous poser ? Nos conseillers en gestion de patrimoine sont à votre écoute.

* * * *
Combien font 10x3 = *
Géraldine D.

Géraldine DAGUTS, juriste de formation (Master 2 recherche en droit privé suivi d’une spécialisation en gestion de patrimoine à l’Université de Toulouse 1) C’est avant tout la relation humaine et la confiance qu’elle noue avec ses clients qui l’ont fait choisir ce métier. Après une première expérience technique, une deuxième commerciale, elle rejoint Direcfi pour combiner au mieux ces deux aspects de la profession.