La Lettre de l’Observatoire de l’Epargne – Autorité des Marchés Financiers

janvier 1988 – juin 2013

Quelques titres de cette lettre.

Edito :
Les actions, placement le plus rentable à long terme.

Focus :
Le rendement réel des actions depuis 1988, comparaison internationale.

Dossier :
La rentabilité historique des placements en France

Actualités :
1 Français sur 5 pense épargner davantage dans les prochains mois
Prendre des risques avec ses placements ?
Préparer ses vacances plutôt que sa retraite…
En 2011 42,5 % des salariés ont bénéficié d’un plan d’épargne en entreprise
Toujours autant de placements sans risque au 1er semestre 2013
Décollecte sur le Livret A et le LDD en septembre et octobre 2013
Les ménages investissent de moins en moins en OPC monétaires
Les frais moyens d’achat sur internet des actions françaises sont en baisse

btn-download

Débriefing Gestiondepatrimoine.com :

« Dans tous les cas, les calculs ont été effectués à partir de données mensuelles, sur la période janvier 1988 à juin 2013.Les rendements ont été calculés en termes réels, après déduction de l’indice des prix d’ensemble de l’INSEE. »

Observation : cela nous semble en effet juste de rectifier les rendements de l’inflation.

« L’AMF continuera à soutenir l’investissement à long terme. »

Notre question : comment ?

« Une comparaison internationale montre que les marchés d’actions de la France, des États-Unis, de l’Allemagne et du Royaume-Uni ont enregistré sur la période considérée un rendement annuel réel proche de 6,6 % par an. »

Observation : c’est en effet une constante sur un plus longue période encore (source : Les Placements de l’épargne à long terme [Broché])

« En France, entre 1988 et juin 2013, les actions ont constitué le placement le plus rentable. Cependant, pour des durées d’investissement plus courtes, elles ont parfois généré des rendements négatifs. »

Observation : 5 minutes avant sa mort, il était encore en vie ? (Lapallissade ou truisme).

Observation : il n’est pas tenu compte des obligations privées, qui probablement équivalent les actions à long terme, sans la même volatilité !

« La rentabilité des placements en actions dépend surtout du « moment » où on a investi ».

Observation : VRAI et FAUX ! des statistiques de FIDELITY montre que les investissements, qu’ils soient fractionnés (mensuel) ou pas, en bourse, subissent extrêmement peu le market timing, pour un investissement à long terme…sur une bonne gestion, pas sur un indice, etc.

 

Vous avez des questions à nous poser ? Nos conseillers en gestion de patrimoine sont à votre écoute.

* * * *
Combien font 10x3 = *
François L.

François LEBEAU est l’associé principal du groupe et le co-gérant des différentes structures.Installé maintenant dans les bureaux de Saint Maur des Fossés, en sus de son métier de conseiller en gestion de patrimoine sur Toulouse, il s’occupe du développement de l’agence de Paris.